Drame de Kerkennah : Les décisions de limogeage sont toujours en vigueur, assure le MI

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Sofiene Azak, a assuré que le département ne reviendra pas sur les décisions de mise à l’écart de responsables sécuritaires, contrairement aux informations d’un des porte-paroles d’un syndicat de sécurité citées par la presse nationale.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, Azak a précisé que les décisions de mettre fin aux fonctions de responsables de sécurité suite au naufrage de l’embarcation de migrants clandestins à Kerkennah sont toujours en vigueur et de nouveaux responsables ont même été nommés à leurs places.

Le porte-parole a ajouté qu’il existe toujours une confusion entre les décisions de destituer des responsables de leurs fonctions qui mettent fin à leurs missions de façon définitive et les décisions de révocation qui leur permettent d’être désignées dans d’autres missions.

Cette déclaration vient suite à celle accordée hier, jeudi, par le porte-parole du syndicat de la Garde nationale, Sami Genaoui, qui avait annoncé l’annulation des révocations au sein du ministère de l’Intérieur annoncées après la désignation du Ghazi Jribi ministre de l’Intérieur par intérim.

Commentaires: