Drame de Kerkennah : Des corps en décomposition et des odeurs désagréables à Sfax !

Corps d’un mort noyé suite au drame de Kerkennah

Le drame de Kerkennah, survenu il y a une semaine, ne cesse de faire réagir les citoyens et les parties officielles. Limogeage du ministre de l’Intérieur, grand ménage au corps sécuritaire à Kerkennah, protestations, positions et déclarations politiques… ce naufrage a bel et bien secoué la Tunisie tout au long de cette semaine.

Mais au CHU Habib Bourguiba, où les dépouilles des morts noyés ont été placés, c’est la situation sanitaire a inquiété les habitants. Les odeurs des corps en décomposition des naufragés de Kerkennah, placés à la morgue de cet hôpital, sont devenus insupportables.

Aux parties officielles de réagir.  » Les odeurs des corps en décomposition des naufragés de Kerkennah, placés à la morgue de l’hôpital Habib Bourguiba, ne constituent pas un risque sur la santé », a affirmé, hier samedi 9 juin, le chef de service de la médicine légale au CHU Habib Bourguiba, Dr Samir Maâtoug.

Selon ses dires, les dépouilles mortelles de ces victimes sont restées de longues heures à la mer, après le naufrage de l’embarcation, c’est pourquoi elles dégagent ces odeurs, explique-t-il à l’agence TAP.

Douze corps non identifiés se trouvent encore à la morgue de l’hôpital dont la dépouille d’un étranger qui sera inhumée ce dimanche à Sfax, a ajouté la même source.

81 corps ont été repêchés suite à l’incident du naufrage de l’embarcation transportant de migrants irréguliers survenu dimanche dernier à Kerkennah. Parmi les victimes, 49 Tunisiens dont les dépouilles ont été remises à leurs familles et 20 étrangers dont les cadavres ont été enterrés à Sfax.

Commentaires: