Drame de Kerkennah : 60 morts selon un nouveau bilan

Mise à jour | 10H15

Un nouveau bilan a été diffusé par l’agence TAP et qui fait état de 60 victimes, toutes transférées vers le service de la médecine légale à l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax, 48 sont tunisiennes, dont 24 identifiées, alors que 12 sont non-tunisiennes (6 femmes et 6 hommes).

les identifications sont en cours. Les 68 survivants comptent, de leur côté, 60 Tunisiens, 2 Marocains, 1 Libyen, 1 Malien, 1 Camerounais et 3 Ivoiriens (dont 2 femmes).


Mise à jour | 8H44

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khelifa Chibani a déclaré que 3 cadavres ont été repêchés dans la matinée de ce mardi 5 juin. Le nombre des morts s’élève donc à 51 alors que 47 cadavres ont été identifiés, dont 35 Tunisiens, a-t-il ajouté à Shems fm.


Parmi les 48 personnes ayant trouvé la mort dans la traversée de la mort de Kerkennah, 32 cadavres ont été identifiés et remis à leurs familles.

On trouve parmi eux huit cadavres dont la majorité est originaire de Gabès, trois sont originaires de Médenine, un de Tataouine et un autre de Zaghouan, rapporte Mosaique fm.

Hier, lundi, et à cause des mauvaises conditions météorologiques, aucun cadavre n’avait été repêché. Les opérations de recherche devraient reprendre ce matin.

Notons que selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khelifa Chibani, huit passeurs impliqués dans l’organisation de la traversée de la mort de Kerkennah ont été identifiés.

« Des avis de recherche ont été émis à l’encontre de ces passeurs qui sont originaires de l’île de Kerkennah », a-t-il déclaré hier à l’agence TAP.

Rappelons-le, une embarcation de fortune a coulé dans la nuit de samedi à dimanche à 5 miles nautiques de l’île de Kerkennah. Selon un dernier bilan, 48 personnes ont trouvé la mort dans ce naufrage. Trente et un corps repêchés appartiennent à des Tunisiens et 22 autres à des étrangers, alors que 5 autres corps n’ont pas encore été identifiés.

Commentaires: