Un troisième prétendant se lance dans la course à la Municipalité de Tunis

Concertations, négociations, annonces et déclarations des différentes parties, la mairie de Tunis séduit et ne cesse d’attirer des « prétendants ».

Après Souad Aberrahim et Kamel Idir, représentant respectivement Ennahdha et Nidaa Tounes, c’est le candidat du Courant Démocratique, Ahmed Bouazzi qui a décidé de tenter sa chance et de se présenter au poste de « cheikh » de Tunis.

« J’annonce à l’opinion publique, à mes amis et à tous les habitants de Tunis qui ont voté pour le Courant démocratique durant les élections municipales, que je me présenterai au poste de Maire de Tunis en entrant en concurrence avec les candidats des partis au pouvoir. Si je suis élu, je travaillerai de façon transparente avec les 59 conseillers municipaux », a-t-il annoncé.

Ancien d’Ettakatol, Ahmed Bouazzi, est professeur à l’Ecole nationale d’ingénieurs de Tunis (Enit) et titulaire d’un doctorat en France et aux Etats-Unis.

Commentaires: