Grève inopinée à l’hôpital Charles Nicolle

Une grève inopinée a été décrétée ce vendredi 30 mars, à l’hôpital Charle Nicolle suite à l’agression sexuelle d’une médecin.

Selon Mosaique fm, à 3h du matin,  trois délinquants en état d’ébriété ont harcelé une jeune médecin aux urgences. Citant le secrétaire général du syndicat de l’hôpital Charle Nicolle, Kamel Bouzidi, la même source poursuit que ces individus se sont introduits au service d’urgence, ont allumé une cigarette et harcelé sexuellement le médecin de garde.

En appelant l’infirmier à l’aide, cette dernière a été agressé par les trois individus. Les unités sécuritaires ont été dépêchées sur les lieux et les trois suspects, l’infirmier et un gardien de l’hôpital ont été arrêtés.

Le staff médical et paramédical protestent, à travers cette grève, contre l’arrestation de leurs collègues.

Commentaires: