Le FMI recommande à la Tunisie plus d’impôts et moins d’augmentations salariales

Le FMI recommande à la Tunisie plus d’impôts et moins d’augmentations salariales

Par -
CP : AP Photo/Cliff Owen

Le Fonds Monétaire International (FMI) a recommandé à la Tunisie de prendre des décisions « importantes » pour améliorer sa situation financière générale, à travers, notamment, l’augmentation des impots et le freinage des augmentations salariales dans le secteur public.

Le FMI a également appelé les autorités tunisiennes, dans un communiqué publié mardi 27 mars, à diminuer les dépenses de l’Etat afin de baisser les dettes, et à augmenter les dépenses sociales et celles qui concernent les investissements.

« Il sera nécessaire pour la Tunisie d’augmenter les revenus découlant des impots de manière juste et équitable, et de freiner les dépenses courantes », note le FMIn, « Les priorités de 2018 sont donc l’amélioration de la collecte des impôts, la mise en oeuvre des départs volontaires des fonctionnaires, et la suspension de toute nouvelle augmentation salariale (…) en plus de la mise en place d’augmentations trimestrielles des prix du carburant. ».

Rappelons que le Fonds monétaire international a donné son feu vert pour le décaissement de la 3ème tranche du crédit global de 2,9 milliards dollars accordé à la Tunisie qui va ainsi pouvoir bénéficier d’un montant de 257,3 millions de dollars.

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international a en effet donné son accord pour le décaissement d’une nouvelle tranche de 257,3 millions de dollars, portant le total des décaissements à 919 millions de dollars américains (2,192 milliards de dinars).

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo