Le Franco-tunisien qui a emmené sa fille de 18 mois en Syrie...

Le Franco-tunisien qui a emmené sa fille de 18 mois en Syrie écope de 10 ans de prison

Par -
Crédit photo : AFP

Il y a près de 5 ans, une fillette alors âgée d’un an et demi et prénommée Assia, était enlevée et emmenée en Syrie par son père, Hamza Mandhouj, un ingénieur franco-tunisien. Il vient d’écoper de 10 ans de prison !

Les faits remontent à octobre 2013, lorsque Hamza, radicalisé alors depuis peu et sur le point de divorcer, « kidnappe » sa fille Assia, âgée de 18 mois. Il décide de l’emmener avec lui en Syrie, sans prévenir la mère, Mariem Rhaiem.

Deux mois après, Mariem, reçoit des nouvelles et apprend avec stupeur le projet de son conjoint. Débute alors une bataille juridico-politique qui a pris fin ce mardi 6 mars 2018.

Hamza Mandhouj, a été condamné hier à dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris, pour « association de malfaiteurs à visée terroriste » et « soustraction d’enfant par ascendant ».

La jeune femme qui est restée ainsi séparée de sa fille, aujourd’hui âgée de 6 ans, pendant près d’un an, avait décidé de se battre pour la récupérer en obtenant d’abord le divorce et la garde exclusive d’Assia. Interpol diffusera ensuite un mandat d’arrêt international contre le père pour « soustraction d’enfant ».

Le jeune homme était parti en Turquie avec Assia puis, en décembre 2013, il avait rejoint son frère en Syrie affilié au Front al-Nosra. Mais en août 2014, Hamza Mandhouj revient à de meilleurs sentiments et rend la petite Assia à sa mère dans un hôtel en Turquie, près de la frontière syrienne. C’est là qu’il sera arrêté.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo