Tunis-Hammamet une autoroute meurtrière : Arfaoui dément « Enquête Exclusive »

Tunis-Hammamet une autoroute meurtrière : Arfaoui dément « Enquête Exclusive »

Par -
Accident sur l’autoroute Tunis-Hammamet

Intervenant ce jeudi 1er mars 2018, sur la chaine Elhiwar Ettounsi, le ministre de l’Equipement Mohamed Salah Arfaoui est revenu sur la dernière enquête réalisée par « Enquête Exclusive », diffusée sur la chaine M6, évoquant l’autoroute Tunis-Hammamet.

Arfaoui a fait savoir que ce qui a été publié dans le cadre de cette enquête est faux, expliquant que les chiffres présentés par cette émission ne reflètent pas « la réalité des choses », en ce qui concerne la protection routière en Tunisie.

« Les chiffres présentés ne sont pas exactes, nous avons beaucoup moins que ça » a-t-il. Et d’ajouter qu’on a contacté l’émission pour rectifier ces données.

Dans ce sens, le ministre a fait savoir que son département œuvre pour améliore la qualité des routes tunisiennes, et qu’un projet pour installer 1000 radars sur différentes routes est en cours d’exécution.

Rappelons-le, l’épisode d’Enquête Exclusive, diffusé, dimanche 18 février, sur la chaine française M6, a évoqué les routes tunisiennes, et notamment l’autoroute A1 reliant Tunis à Hammamet. Mais c’est notamment l’autoroute A1 qui relie Tunis à Hammamet avec un trafic de 80.000 véhicules quotidiennement, qui a été citée.

Selon l’émission, il s’agit du point noir des routes tunisiennes, l’alcool au volant et l’excès de vitesse sont pointés du doigt.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo