Libertés individuelles : La Tunisie sur une nouvelle liste noire ? Jalloul...

Libertés individuelles : La Tunisie sur une nouvelle liste noire ? Jalloul lance l’alerte !

Par -
Neji Jalloul, directeur de l’Institut tunisien des études stratégiques

La Tunisie risque-t-elle de se retrouver sur une nouvelle liste noire de l’Union européenne ? Après avoir été placée sur la liste noire de l’UE des pays fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme ; après avoir été inscrite sur la liste noire des paradis fiscaux avant d’en être retirée, la Tunisie pourrait bien être inscrite sur une liste noire relative aux libertés individuelles.

C’est ce qu’a révélé, mercredi 14 février, le directeur général de l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), Néji Jalloul sur les ondes de Jawhara Fm, avertissant que si l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) n’adopte pas avant le 25 mai prochain le projet de loi relatif aux libertés individuelles, le pays risque d’être blacklisté par l’Union européenne.

Il va même plus loin en révélant que le projet de loi n’est pas encore parvenu au parlement. Or, d’après lui, la Tunisie aurait tort de prendre cette affaire à la légère, considérant que cette classification s’avère plus grave que les deux listes noires précédentes.

Le directeur de l’Institut tunisien des études stratégiques, Neji Jalloul, précise dans ce sens que le rôle de l’ITES est de pousser l’Etat à agir à temps pour éviter toute mauvaise surprise !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo