Un opposant algérien affirme avoir été expulsé de Tunisie

Un opposant algérien affirme avoir été expulsé de Tunisie

Par -
Rachid Nekkaz à l’aéroport Tunis-Carthage | CP : Facebook

L’homme d’affaires et homme politique Rachid Nekkaz a agité les réseaux sociaux en diffusant une vidéo sur Facebook dans laquelle il affirme avoir été interdit de séjourner en Tunisie puis expulsé vers la France.

En effet, dans une vidéo datée de dimanche 11 février 2018, l’ex-candidat aux présidentielles algériennes de 2014, affirme avoir été retenu dans l’aéroport de Tunis-Carthage samedi sous ordre de « parties algériennes ». Et d’affirmer qu’il n’a pu repartir en France que le lendemain.

Toujours d’après les vidéos postées, l’opposant algérien affirme que la police de l’aéroport Tunis-Carthage a agi sous les recommandations du régime algérien.

Nekkaz a indiqué également qu’il va porter plaine contre Tunisair qui l’a obligé de monter, menotté, à bord d’un avion de la compagnie à destination de Paris.

Arrivé à Paris, l’activiste ajoute que la police française l’a arrêté, (puis libéré peu après) devant le consulat algérien, toujours sous ordres de ce qu’il a appelé « la mafia des 40 voleurs » (faisant allusion au régime algérien).

Notons que ni les parties tunisiennes, ni algériennes, ni françaises n’ont réagi face à ces accusations.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo