Justin Trudeau prend, de nouveau, la défense de la communauté musulmane

Justin Trudeau prend, de nouveau, la défense de la communauté musulmane

Par -

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a rendu hommage aux victimes de l’attentat du Québec perpétré dans la soirée du 29 janvier 2017, contre le Centre culturel islamique de la ville.

Justin Trudeau a profité de cette occasion pour évoquer la question de l’islamophobie et a appelé les Canadiens à combattre « toute forme de discrimination ».

« L’islamophobie, ça nous dérange »

« Pourquoi le mot islamophobie nous met mal à l’aise ? On a tous peur parfois. Nous avons peur de l’inconnu, de l’étranger. Il faut passer au-delà de cela, mes amis, pour reconnaître nos propres faiblesses en tant que Québécois, en tant que Canadiens. Nos propres craintes, il ne faut pas faire semblant que ça n’existe pas.

Il n’y a personne qui se plaint du mot homophobie […] Mais l’islamophobie, ça nous dérange. C’est une réflexion que nous allons devoir avoir en tant que société. Pourquoi ? Pourquoi ça dérange ? » s’est interrogé le premier ministre.

« C’est facile de condamner le racisme, l’intolérance et les discriminations contre la communauté musulmane », a-t-il ajouté.

« Les musulmans sont les plus grandes victimes du terrorisme dans le monde »

Suite à une information véhiculée par la chaîne d’information américaine Fox News, indiquant que le suspect de l’attentat terroriste de Québec est d’origine marocaine,  Justin Trudeau, avait répondu rapidement, dénonçant une information complètement erronée qui « déshonore » la mémoire des victimes.

« Le Canada est un pays ouvert et accueillant qui soutient ses citoyens. Nous sommes une nation de millions d’immigrants et de réfugiés, de centaines de cultures, de langues et de religions liées par une croyance inébranlable : nous sommes plus forts non pas malgré nos différences, mais à grâce à elles.

Ces tweets de Fox News déshonorent la mémoire des six victimes et de leurs familles en répandant la désinformation, en jouant à la politique d’identité et en perpétuant la peur et la division au sein de nos communautés.

Nous devons rester concentrés sur le maintien de nos collectivités unies et en sécurité au lieu d’essayer de construire des murs et des communautés de boucs émissaires. Les musulmans sont principalement les plus grandes victimes d’actes terroristes dans le monde. Peindre des terroristes avec un large pinceau qui s’étend à tous les musulmans n’est pas seulement ignorant – c’est irresponsable », indiquait la lettre du Premier ministre.

Rappelons que l’auteur de l’attentat de Québec est Alexandre Bissonette, étudiant en science politique, et fanatique de Donald Trump et Marine Le Pen.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo