Promenade historique : Les trois médersas de la rue des Libraires

Rue des Libraires | CP : Collection jfm

La rue des Libraires est l’une des artères de la médina de Tunis qui a eu une vocation intellectuelle marquée. En effet, se trouvant à proximité de la grande mosquée Zitouna qui était aussi une université réputée, cette rue et la rue voisine ont longtemps accueilli de nombreux libraires.

De nos jours, il ne reste plus qu’une seule libraire dans cette rue où les bijoutiers ont peu à peu supplanté les libraires.

Toutefois, on trouve ici plusieurs monuments historiques, avec notamment la tourba de Ali Pacha qui abrite aujourd’hui l’association des anciennes du lycée de la rue du Pacha. De plus, Hammam el Kachachine, l’un des plus anciens bains maures de la capitale se trouve dans ces parages.

Trois des plus anciennes médersas de Tunis se trouvent dans cette rue des Libraires. Ces établissements avaient dans le temps une fonction de foyer pour les étudiants de la grande mosquée. Ils ont connu plus tard des fortunes diverses.

Ainsi, la médersa du Palmier fondée en 1714 est la plus ancienne et abrite aujourd’hui une école coranique. La médersa Bachia qui se trouve à côté accueille quant à elle un centre professionnel destiné aux artisans.

Fondée en 1752, la médersa Bachia a été construite par Ali Pacha qui est aussi la bâtisseur de la médersa Slimania édifiée en 1754 à la mémoire de son fils Soliman, mort empoisonné par son propre frère.

Cette dernière médersa se trouve dans la continuité des deux premières et abrite de nos jours un centre culturel. Ce complexe des trois médersas donne tout son charme à cette rue des Libraires qui reste une destination privilégiée pour les promeneurs dans les souks de Tunis.

Commentaires:

Commentez...