Espagne : Madrid destitue le président catalan et dissout le Parlement de Barcelone

Mariano Rajoy

La situation se complique davantage en Espagne, le chef de l’Etat a pris la parole après une réunion extraordinaire avec son gouvernement à la lumière de l’annonce de la Catalogne de son indépendance.

Mariano Rajoy, le chef de l’Etat espagnol, a annoncé la destitution de Carles Puigdemont, le président catalan, vendredi 27 octobre, quelques heures après la proclamation de l’indépendance de la région par le Parlement catalan.

Le Premier ministre espagnol a aussi annoncé la dissolution du parlement de Barcelone, ainsi que la tenue d’élections en Catalogne le 21 décembre, rapporte FranceTvInfo.

Pour sa part, le parquet général d’Espagne a annoncé qu’il allait engager, la semaine prochaine, une procédure judiciaire contre le président catalan Carles Puigdemont pour « rébellion ».

Notons que pour le moment, aucun pays n’a reconnu l’indépendance de la Catalogne. D’ailleurs, le président français Emmanuel Macron a déclaré son « plein soutien » à Mariano Rajoy.

Londres, Berlin ainsi que Donald Tusk, le président du Conseil européen, ont affirmé qu’il ne reconnaissait pas d’autre gouvernement que celui de Madrid.

Commentaires:

Commentez...