Quand les instituteurs enseignent aux élèves un français émaillé d’erreurs !

Ça se passe à Jendouba et c’est par hasard, lors du tournage du dernier épisode de l’émission « Yawmiyat Mouwaten », diffusée chaque samedi sur la chaine Al Hiwar Ettounsi, que le journaliste Sami Bennour a remarqué des fautes flagrantes sur le tableau, lors d’un cours de langue française.

« Les enfant prépare ses valise », c’est comme ça que l’instituteur d’un petit village enseigne le français aux élèves de son école. A sa surprise, Sami Bennour a découvert qu’il se s’agit pas d’un exercice et que ce ne sont pas les enfants qui ont écrit la phrase bourrée d’erreurs sur le tableau. Ce n’est autre que l’enseignant.

« Je suis juste en train de focaliser sur la prononciation des lettres », s’est justifié ce dernier, qui n’a finalement pas su trouver les erreurs dans les phrases qu’il a écrites.

C’est là que le journaliste est intervenu lui-même, pour corriger les fautes et montrer à l’instituteur comment on écrit une phrase correcte en français.

Où va l’enseignement en Tunisie ?!

Une scène qui a provoqué beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux. Les internautes ont dénoncé cette situation et ont vivement critiqué le ministère de l’Education qui, selon eux, fait appel à des enseignants n’ayant aucun niveau pour former les futures générations.

D’autres ont évoqué le syndicat de l’enseignement qui, toujours selon leurs dires, se concentre sur les « responsables et les nominations », au lieu de trouver des solutions aux problèmes urgents de l’éducation.

Commentaires:

Commentez...