Coupe de la CAF : Les Clubistes hors du coup !

Coupe de la CAF : Les Clubistes hors du coup !

Par -

Les Clubistes avaient toutes les cartes en main pour aller en finale, mais ils ont tout gâché en l’espace de 90 minutes face à une équipe de Supersport United hyperréaliste. Le CA est, en effet passé totalement passé à côté de son sujet et quitte ainsi la compétition par la petite porte.

Le CA partait avec un avantage psychologique lors de ce match retour. Mais cet avantage n’aura duré qu’un petit quart d’heure. Les Clubistes ont eu, en effet, beaucoup de mal à entrer dans le match pensant que leurs adversaires allaient les attendre tranquillement. Or, les Sud-africains ont pris les choses en main dès le début.

Les premières minutes sont donc à l’avantage de Supersport United, une équipe au jeu direct et fluide, contrairement au CA qui évoluait, comme c’est l’habitude depuis le début de la saison, sans véritable milieu de terrain. Un milieu amoindri par l’absence de Darragi ! Jouant devant 40.000 supporters, les joueurs clubistes n’ont pas trouvé leurs repères et se sont fait même balader lors des contre-attaques adverses.

But meurtrier

A la 16’, un froid glacial s’abat sur le stade lorsque Bradley Grobler ouvre le score de la tête au milieu d’une défense débordée et médusée. La balle ira se loger dans la lucarne d’Atef Dekhili. Tout était à refaire pour le CA.

Nicholas Opoku, patron de la défense clubiste va alors sonner la charge. Sur une action offensive clubiste, Opoku monte et se retrouve face au but adverse, mais son tir est repoussé sur la ligne (17’).

Ibrahim Chenihi, très remuant sur le côté droit va également s’offrir beaucoup d’opportunités pour ouvrir des vannes, mais il va pêcher par manque de rapidité. Son tir, à la 20’ passera à côté, mais Chenihi avait l’opportunité d’être le véritable métronome de l’équipe. Paradoxalement, le fait de garder trop souvent la balle à la recherche de ses coéquipiers va rendre service aux Sud-africains. A la 26’ c’est au tour d’Issam Dekhili de tenter sa chance mais son tir va également passer à côté.

Au cours de la première mi-temps, le CA aura fait preuve de beaucoup de naïveté, de fébrilité et d’un manque de concentration évident avec des joueurs peu inspirés dans le dernier geste. Marco Simone se devait de revoir sa copie dans les vestiaires.

Buts assassins

A la reprise, les Clubistes reviennent sur le terrain plus remontés et plus motivés. Mais ils vont surtout être subitement cueillis à froid par Jeremy Brockie qui va doubler la marque en faveur de Supersport (53’).

Les Clubistes n’avaient alors plus le choix ! La réaction est fulgurante lorsque Saber Khelifa se fait crocheter dans la surface de réparation. Il tire lui-même le penalty et réduit le score à 1-2.

On pensait que les joueurs de Simone allaient enfin prendre l’ascendant sur leurs adversaires et passer la vitesse supérieure, mais c’est le contraire qui va se passer. A la 65’ Bradley Grobler va profiter d’un mauvais placement de la défense clubiste pour fructifier la contre-attaque de Supersport. A 1-3, les jeux étaient faits pour une équipe clubiste totalement hors sujet excepté Saber Khelifa, seul joueur à avoir joué sur sa vraie valeur.

Un corps sans âme

Le fil des minutes ne sera qu’une confirmation de ce constat d’échec face à une équipe sud-africaine réaliste et très bien équilibrée. Les Clubistes, au contraire, ont montré un très mauvais visage. Ils ont été brouillons et se sont fait malmener dans toutes les phases importantes du jeu.

Le CA est apparu comme un corps sans âme qui a joué sans idée directrice ni objectif. Un match à oublier et au plus vite !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo