L’UE veut plus d’échanges de renseignements anti-terroristes avec la Tunisie

Le coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, a souligné hier, mardi 17 octobre, l’importance et la nécessité d’intensifier les échanges d’informations et de renseignement entre l’Union Européenne (UE) et la Tunisie.

De Kerchove a fait savoir que le flux d’informations à travers la Méditerranée « fonctionne bien » mais pourrait être amélioré.

« On cherche à voir comment aider la Tunisie dans le domaine de la protection des données afin d’intensifier les échanges d’informations entre Tunis et les organisations Europol et Eurojust », a-t-il expliqué.

Gilles de Kerchove a ajouté que cela pourrait permettre notamment une meilleure coordination pour les procès en cours des attentats commis en 2015 à Sousse et au musée du Bardo. Des victimes notamment françaises et britanniques se sont plaintes de ne pas être informées de la procédure judiciaire.

Commentaires:

Commentez...