Géo André et Vélodrome : Quand Papy allait au stade !

Public au Géo André dans les années soixante | Archives Hatem Bourial

Les deux stades historiques de Tunis sont le Géo André, devenu aujourd’hui le Chedly Zouiten et le Vélodrome qui n’est autre que l’actuel stade d’El Menzah.

Dans le temps, il a existé d’autres arènes sportives pour le football, notamment le terrain des Agricolos, là où se trouve aujourd’hui une section du ministère de l’Agriculture. Il existait aussi des terrains qui se trouvaient aussi bien à Tunis Marine qu’en pleine ville, entre les rues Attia et Attatürk, là où se trouvait le terrain d’entrainement du Stade Gaulois.

Toutefois, ce sont le Géo André et le Vélodrome qui ont laissé la trace la plus importante. C’est là que se jouèrent les grandes compétitions et là où le public a vibré pour les dieux du stade de plusieurs générations.

L’ancienne version de l’actuel Zouiten | Archives Hatem Bourial

Le stade Géo André, après avoir été nommé stade municipal à l’indépendance, portera le nom de Chedly Zouiten, à la mort de ce dernier.

Quant au Vélodrome, il porta successivement les noms de Henri Smadja et Young Perez, avant de devenir le joyau de la cité nationale sportive.

Le Vélodrome d’El Menzah | Archives Hatem Bourial

Commentaires: