Tunisie : 1652 migrants clandestins et 75 passeurs, arrêtés en 2017

Tunisie : 1652 migrants clandestins et 75 passeurs, arrêtés en 2017

Par -
Des migrants à Lampedusa | CP illustration : Webdo

Le fléau de l’émigration clandestine ne cesse de s’amplifier notamment en cette période propice aux départs en mer.

Selon le porte-parole de la Garde Nationale, Khalifa Chibani 164 opérations d’émigration clandestine ont été déjouées en 2017 d’où les arrestations de 1652 personnes (95% d’hommes) dont 1384 Tunisiens et 75 passeurs.

La majorité de ces migrants sont âgés entre 20 et 30 ans (66%) alors que 13% ont entre 15 et 20 ans et 18% sont âgés de 30 à 40 ans, selon des statistiques révélées sur les ondes de Mosaique fm ce mercredi 11 octobre.

Toujours selon Khalifa Chibani, parmi les candidats à l’émigration clandestine, il y a même des femmes enceintes ou des personnes aveugles. Il a, par ailleurs, dénoncé le comportement des familles qui encouragent leurs enfants à émigrer clandestinement.

Les passeurs se rabattent sur la Tunisie

Par ailleurs, il est évident que les migrants clandestins qui cherchent à traverser la Méditerranées pour gagner l’Europe semblent de plus en plus passer par la Tunisie au lieu de la Libye.

Selon les chiffres de la marine tunisienne, 555 migrants clandestins tunisiens et africains cherchant à gagner l’Europe à travers la Méditerranée, ont été arrêtés au cours du mois de septembre, à titre d’exemple.

Ce chiffre a été multiplié par trois par rapport aux arrestations effectuées au cours du mois d’août et semble confirmer, comme le rapporte l’Agence Reuters que les passeurs, sont désormais, forcés de délaisser la Libye voisine à cause des contrôles renforcés qui y sont en vigueur, pour se rabattre sur la Tunisie.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo