Le Credif lance une campagne contre le harcèlement sexuel dans les transports

Une campagne a été lancée par le Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme (CREDIF) et la Société des transports de Tunis (TRANSTU) afin de lutter davantage contre le harcèlement sexuel dont les femmes sont victimes dans les moyens de transports.

Intitulée « Ma_yerkebch » (le harceleur ne monte pas avec nous), des affiches de la campagne ont été déjà collées aux bus de la TRANSTU, avec des phrases classiques des dragueurs tunisiens.

Elle vise à dénoncer le harcèlement sexuel, à inciter les femmes à briser le mur du silence et à porter plainte quand il le faut.

A noter que  selon les chiffres du CREDIF, 53,3% des femmes tunisiennes ont déjà été victimes de harcèlement sexuel dans les transports publics.

Commentaires:

Commentez...