Tunisie : Le parti « Al Qotb » exige une enquête sur l’expulsion du...

Tunisie : Le parti « Al Qotb » exige une enquête sur l’expulsion du prince marocain

Par -

Le parti “Al Qotb” a appelé, hier lundi 11 septembre, les autorités tunisiennes à ouvrir une enquête judiciaire et parlementaire sur les raisons de l’expulsion du prince marocain Hicham Alaoui, cousin du roi Mohamed VI, et à en révéler les résultats à l’opinion publique.

Dans un communiqué, Al Qotb a rendu « les parties qui ont pris la décision de l’expulsion responsables d’avoir nui à l’image de la Tunisie et à ses intérêt à l’étranger, notamment en matière de respect des droits de l’Homme et des libertés ».

Le parti a également appelé « à cesser d’aligner les décisions tunisiennes sur les positions d’axes et coalitions internationales suspectes à même de rééditer des pratiques désuètes », rapporte l’agence TAP.

« Al Qotb » a exhorté par ailleurs les forces démocratiques et civiles « à unifier leurs forces afin de faire face à toute tentative de porter atteinte aux acquis dans le domaine des libertés ».

Le parti a condamné les « défaillances procédurales lors de l’expulsion », indiquant que cette décision est contraire aux dispositions de la Constitution de la deuxième République et des accords internationaux relatifs à la liberté de mouvement et de résidence.

Présent à Tunis pour assister à une conférence, le cousin germain du Roi du Maroc et opposant politique Moulay Hicham a été expulsé, vendredi 9 septembre du territoire tunisien.

Etant chercheur à l’université de Harvard, il était présent à Tunis pour participer à la conférence organisée par l’Université de Stanford sur la gouvernance et les défis sécuritaires dans trois pays arabes, le Maroc, l’Egypte et le Yémen.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo