Un pêcheur tunisien se bat pour donner une sépulture aux migrants morts en mer

L’histoire de Chamseddine Marzoug ne laisse pas indifférents les médias étrangers. En effet, c’est l’histoire d’un ancien pêcheur tunisien, natif de Zarzis, qui se bat au quotidien pour que les dépouilles des migrants morts en mer soient enterrées.

Il vient même de lancer un appel à l’aide internationale vu les atrocités qu’il a pu constater, d’ailleurs une équipe de France 3 l’a rencontré, rapporte Francetvinfo.

Chamseddine Marzoug arpente aujourd’hui une parcelle de sable à Zarzis où reposent des dizaines de femmes, d’hommes et d’enfants,il ne connait ni leurs noms ni leurs âges. « Nous ne demandons rien d’autre qu’un cimetière, qui respecte la dignité des êtres humains », confie-t-il à France 3.

Selon la même source, Chamseddine Marzoug qui a longtemps été témoin du drame des migrants en Méditerranée, attend toujours une aide humanitaire pour construire un cimetière digne de ce nom.

Commentaires: