Tunisie : Soupçons de corruption au sein de la société tunisienne de lubrifiants

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 15 août, la PDG de la société tunisienne de lubrifiants (SOTULUB), Ahlem Béji, a déclaré que 3 agents de la société sont accusés de corruption. Les employés concernés ont été mis en examen et la décision a été prise suite à une enquête interne, selon la responsable citée par Shems fm.

Concernant les informations concernant les soupçons de corruption visant député du front populaire Jilani Hammami, ancien cadre de la société, Ahlem Béji a démenti assurant que Hammami n’avait commis aucune infraction.

Commentaires: