La procession de la Madone aura lieu le 15 août à La...

La procession de la Madone aura lieu le 15 août à La Goulette 

Par -
La traditionnelle messe diocésaine de l’Assomption aura lieu en l’église de La Goulette le mardi 15 août et sera présidée par l’évêque de Tunis.
Cette messe sera suivie d’une procession avec la statue de la Vierge de Trapani dans la cour intérieure de l’église.
Comme nous l’avions souligné dans une publication antérieure, la tradition de la procession du 15 août est sur le point de retrouver son ancrage à la Goulette. Cette procession mariale compte en effet parmi les coutumes de l’Assomption de la Vierge et a été suivie avec ferveur jusqu’au début des années 1960.
Cette reprise symbolique d’une procession dont le retentissement a dépassé les frontières de chaque communauté goulettoise est en soi une bonne nouvelle.
En effet, elle pourrit engager une dynamique remarquable et déboucher sur une procession qui gagnerait en importance au fil des ans et qui pourrait devenir à La Goulette ce que le pèlerinage de la Ghriba est à Djerba. Car, ils sont nombreux les Français et Italiens qui pourraient faire le voyage vers notre pays, à l’occasion de cette manifestation religieuse annuelle.
D’autre part, l’organisation de cette procession serait un gage clair de convivialité, de fraternité et d’entente communautaire.
A titre personnel – et je sais que des milliers de Tunisiens de toutes origines et confessions pensent de même -, je plaide depuis longtemps pour le retour de cette procession qui a constitué un temps fort de la vie catholique en Tunisie.
Et, pour cela, je me réjouis de la nouvelle confirmant l’organisation de cette procession au coeur de l’été goulettois.
Enfin, je formule le voeu que La Goulette puisse enfin avoir son festival Raoul Journo, comme l’idée en a été émise. Cette initiative de Max Journo est elle aussi de nature à rendre ses lettres de noblesse à cette belle ville de La Goulette, havre pacifique aux portes de Tunis.
Il faudrait si peu pour que tout cela se réalise! De la bonne volonté bien sûr, de l’huile de coude aussi et également un nouveau dessein culturel et touristique pour La Goulette dont l’été ne manque pas d’autres temps forts, avec la « kharja » de Sidi Chérif et l’incontournable Fête du Poisson.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo