Attention au black-out : Sommes-nous devenus otages de la climatisation ?

Des pics historiques en termes de consommation d’énergie ont été atteints ces derniers jours. Canicule oblige, la consommation électrique est montée en flèche, flirtant avec les limites du réseau.

Suivant de près la situation, les ingénieurs de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz multiplient les recommandations et soulignent combien il est important de tenter autant que faire se peut, de réduire la consommation.

Energivore, la climatisation s’est répandue partout aussi bien dans les bureaux, ateliers, épiceries, salons divers que chez les ménages. Les Tunisiens que nous sommes aujourd’hui semblent devenus incapables de vivre sans climatiseurs.

Comme pris en otage par l’air climatisé, nous sommes en train de booster la consommation électrique, au risque d’un black-out.

Quasiment saturé, le réseau de distribution reste en effet toujours sous la menace d’une rupture intempestive. Cette hypothèse devrait inviter à quelques mesures de bon sens, qui, par ailleurs, concernent aussi la consommation d’eau.

H.B.

Commentaires: