Une campagne de lutte contre la corruption ciblant les Tunisiens à l’étranger

Organisée par l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLUCC) en collaboration avec la douane, une campagne de sensibilisation visant à renforcer la transparence et la lutte contre la corruption et ciblant les Tunisiens résidant à l’étranger a été lancée hier, mercredi 2 août, au port de la Goulette.

Sous le signe “Dénoncer la corruption est un devoir citoyen”, cette campagne prévoit notamment, la diffusion de spots publicitaires à bord des bateaux et la distribution des dépliants afin de développer la culture de dénonciation de la corruption.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un programme de renforcement de la redevabilité publique en Tunisie mis en place avec l’appui de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et ce en vue de favoriser l’émergence des ilots/modèles d’intégrité au port de la Goulette et au poste frontalier de Ras Jedir, moyennant 2,9 Millions de dollars (soit environ 6,93 millions de dinars).

Le représentant résident adjoint du PNUD, Alaoui El Kebir a annoncé à cette occasion que l’application du programme des ilots d’intégrité au niveau de la douane a réalisé des progrès par rapport aux secteurs de la santé et de la sécurité.

De son coté, le Colonel à la Douane, Moez Abidi, a fait savoir que des équipements de pointe ont été mis en place afin de garantir le contrôle des bagages et le trafic des personnes et des véhicules vers la Tunisie.

Il a ajouté que trois applications ont été mises en ligne au profit des Tunisiens résidents à l’étranger afin de leur informer des procédures d’obtention d’autorisation de circulation pour les voitures importées temporairement de l’étranger.

Commentaires: