Sidi Bouhlel et Sidi Ben Abbès : Veilleurs du Chott el Jerid

Crédit photo : Hatem Bourial

Il est un lieu fascinant en lisière de Chott el Jerid, un lieu où le mystique croise les grandes étendues. Alors que le chott – jadis infranchissable – ne fait que commencer, deux zaouias semblent veiller sur la majesté de la nature.

Ce sont les mausolées retranchés de Sidi Bouhlel et Sidi Ben Abbés qui occupent chacun une colline et dominent toute la plaine lacustre qui se termine soixante kilomètres plus loin, aux abords de Fatnassa et Debabcha.

Crédit photo : Hatem Bourial

Ces deux zaouias continuent à brasser de très nombreux visiteurs qui y viennent pour les grandes « zerdas » estivales et pour les visites rituelles.

Repeints en vert et en blanc, ces deux marabouts intriguent et évoquent la contemplation que devaient y pratiquer les ermites d’une autre époque. Les images de ces fortins avancés renvoient aussi aux destins de Robinson qui fut probablement celui de leurs occupants.

Parés de sainteté, ivres de lumière, au cœur d’une nature mouvante et spectaculaire, les zaouias de Sidi Bouhlel et de Sidi Ben Abbés impressionnent le visiteur et l’imprègnent d’une aura mystique.

Commentaires:

Commentez...