Séisme diplomatique au Moyen-Orient : Le Qatar dénonce une décision « inexpliquée »

Dans un communiqué rendu public ce lundi 5 juin 2017 pour revenir sur les décisions prises par quatre pays de rompre avec le Qatar, ce dernier a dénoncé « des décisions basées sur des informations infondées. »

Selon ce communiqué, le Qatar a assuré qu’il est en train de subir une campagne basée sur les fausses accusations et la falsification des faits dans le but de toucher aux intérêts du pays et à son image.

Le Qatar a noté aussi qu’il respecte la souveraineté des autres Etats et ne se permet pas de commettre toute forme d’ingérence dans leurs affaires. Le pays s’est dit aussi engagé à combattre le terrorisme et l’extrémisme.

L’Arabie saoudite, l’Egypte, Bahreïn et les Emirats arabes ont rompu ce lundi 5 mai, avec le Qatar. Accusé de soutenir le terrorisme, le Qatar a également été exclu de la coalition militaire arabe qui combat des rebelles pro-iraniens au Yémen

Commentaires: