La poursuite du sit-in d’El Kamour pourrait engendrer une hausse du prix...

La poursuite du sit-in d’El Kamour pourrait engendrer une hausse du prix des carburants

Par -

La poursuite du sit-in d’El Kamour pourrait engendrer une hausse du prix des carburants, c’est ce qu’ laissé entendre ce mercredi 31 mai, le ministre de la Formation professionnelle et de l’emploi, Imed Hammami dans une déclaration à Shems FM.

« Si le sit-in d’El Kamour ne prend pas fin, cela aura des répercussions sur le prix de l’essence et du carburant », a-t-il dit en marge de la réunion du haut comité spécialisé dans le suivi des décisions concernant le sit-in de Tataouine.

Selon lui, « si la production s’arrête cela signifie que l’Etat devra s’approvisionner en pétrole d’un autre pays à un moment où nous savons tout que le dinar est en baisse ».

Le mouvement de protestation dans le gouvernorat de Tataouine continue pour demander le droit au développement et à l’emploi. Ainsi, le sit-in d’El Kamour au Sahara de Tatatouine se poursuit pour le deuxième mois.

Par ailleurs un groupe de sit-inneurs campent, depuis une semaine, devant le siège du gouvernorat, en attendant le retour du dialogue avec le gouvernement, selon l’agence TAP dans la région.

AB

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo