La prison avec sursis requise contre l’ancien ambassadeur de France en Tunisie

La prison avec sursis requise contre l’ancien ambassadeur de France en Tunisie

Par -

Le parquet du tribunal correctionnel de Paris a requis 18 mois de prison avec sursis et l’interdiction de toute activité dans la fonction publique durant cinq ans contre l’ancien ambassadeur français en Tunisie et en Irak, Boris Boillon.

La justice française a également requis la confiscation de l’agent saisi auprès de Boillon, accusé de blanchiment et fraude fiscale.

En effet, il avait été interpellé le 31 juillet 2013 en possession de 350.000 euros et 40.000 dollars en liquide dans un train pour Bruxelles.

L’ancien diplomate français avait expliqué que « l’argent provenait de ses activités professionnelles privées en Irak qui étaient rémunérées en liquide du fait des carences du système bancaire irakien ».

DA

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo