Le prix d’excellence Faten Hamama pour notre Hend Sabry !

Le prix d’excellence Faten Hamama pour notre Hend Sabry !

Par -
Hend Sabry
Hend Sabry

Le haut comité consultatif du Festival International du Film du Caire (CIFF) a décidé d’octroyer à l’actrice star tunisienne Hend Sabry le prix d’excellence Faten Hamama. Ce prix est attribué chaque année à l’initiative de la famille de Faten Hamama à une personnalité du spectacle qui contribue à la promotion et à la mise à niveau de l’art cinématographique.

Ce prix lui sera remis lors de la cérémonie d’ouverture de la 39eme édition du CIFF qui aura lieu du 21 au 30 Novembre 2017, en hommage à son parcours cinématographique riche de rôles et de films de qualité. Certains de ces films seront d’ailleurs programmés lors de cette édition du Ciff.

Cette récompense est une reconnaissance du talent de Hend Sabry qui a commencé sa carrière à l’âge de 14 ans dans le film tunisien Les silences du palais de Moufida Tlatli et pour lequel elle a reçu le prix de meilleure interprétation lors des JCC 1994.

Hend Sabry dans Les silences du Palais
Hend Sabry dans le film Les silences du Palais

Depuis, elle est allée de succès en succès, jouant des rôles très différents dans des films prestigieux.

Le talent de Hend et sa capacité à incarner, jusqu’à devenir même, ses personnages, lui a valu d’être choisie par les plus grands réalisateurs aussi bien tunisiens qu’égyptiens, tels Nouri Bouzid dans Poupées d’argile, Daoud Abdel Sayed dans Le citoyen, l’indic et le voleur, Yosry Nasrallah dans L’aquarium, Mohamed Khan (qui a remporté à titre posthume ce prix Faten Hamama en 2016)  dans le film Les filles du centre ville ou encore Marwen Hamed dans les films Immeuble Yacoubian et Brahim Labyadh. Plusieurs de ces rôles lui ont d’ailleurs valus des prix de meilleure interprétation féminine.

Hend Sabry a également donné la réplique aux plus grandes stars du cinéma arabe, tels Mahmoud Hemeda, Adel Imam, Mahmoud Abdelaziz, Khaled Abol Naga, Bassem Samra et Amr Waked.

Elle a surtout su forcer le respect, aussi bien en Tunisie qu’en Egypte, grâce à son intelligence, sa culture, sa correction et son professionnalisme.

Il y a quelques mois, nous avons vu Hend Sabry dans le dernier film de Ridha Behi, Zahret Alep, qui a fait l’ouverture des JCC 2016. Elle y joue le rôle d’une maman partie à la recherche de son fils, enrôlé par des terroristes pour aller combattre en Syrie.

Hend Sabry dans le film Zahret Alep
Hend Sabry dans le film Zahret Alep

Elle a également joué dans Le Perroquet, un court métrage germano-jordanien réalisé par  Amjad Al-Rasheed et Darin J. Sallam. Ce film qui avait était sélectionné en décembre 2016 en compétition officielle au Festival International du Film de Dubaï (DIFF), raconte l’histoire d’une famille juive tunisienne qui s’installe à Haïfa, en Palestine en 1947, et qui va devoir cohabiter avec un perroquet bleu laissé par des arabes, anciens habitants de la maison.

Nous verrons également Hend Sabry sur nos écrans de télévision pendant le mois de ramadan prochain dans le feuilleton égyptien Halawat eddonya où elle retrouve Dhafer Abidine, bien des années après le feuilleton tunisien Maktoub.

Hend Sabry et Dhafer Abidine dans le feuilleton Halawat Eddonya
Hend Sabry et Dhafer Abidine dans le feuilleton Halawat Eddonya

Très engagée dans le travail humanitaire, Hend Sabry a été nommée en 2010 ambassadrice des Nations Unies dans le cadre du programme alimentaire mondial qui œuvre pour la lutte contre la faim dans le monde.

En 2014, elle a été  élevée au rang de Chevalier des Arts et des Lettres pour l’ensemble de son œuvre par le Ministère de la Culture de la République Française.

Depuis deux ans, Hend est également Présidente d’honneur du Festival International du Film Arabe de Gabes (FIFAG). Elle s’est, par ce biais, engagée en faveur de la décentralisation de la culture et œuvre pour que ce festival « éclaire le Sud ».

Hend Sabry au FIFAG 2016
Hend Sabry au FIFAG 2016

Toutes nos félicitations à Hend Sabry, la meilleure ambassadrice de la femme tunisienne dans le monde arabe !

Neila Driss

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video