Tunisie : Cinq partis forment un front contre la loi de réconciliation

Al Jomhouri, le Mouvement Al Chaab, le Courant Démocrate, Ettakatol et le Front Populaire ont décidé de former un front partisan contre la loi de réconciliation économique qui sera examinée par les députés de l’ARP dans les jours à venir.

Le secrétaire général du mouvement Al Chaab, Zouhair Maghzaoui a indiqué à Mosaïque FM, que les partis tiendront une réunion mercredi 3 mai 2017, qui portera sur les moyens pour faire face à ce projet de loi.

Rappelons que la polémique portant sur la discussion de cette loi a refait surface. Plusieurs partis et membres de la société civile ont exprimé leur refus absolu quant à la réconciliation économique dans sa forme actuelle.

Une marche de protestation a eu lieu hier, samedi 29 avril 2017, à Tunis.

Le chef du cabinet présidentiel, Slim Azzabi, avait défendu cette loi expliquant qu’elle ne sert pas à blanchir les corrompus comme certaines personnes l’estiment.

« Cette loi ne concerne pas les personnes corrompues ou celles qui ont reçu des pots-de vin, mais plutôt les employés qui ont commis des erreurs et des dépassements par erreur ou sous pression, » avait-t-il ajouté à Mosaique fm.

DA

Commentaires:

Commentez...