Découverte d’un larve dévoreuse de plastique

Larve de la fausse teigne de la cire

Il s’agit peut-être d’un espoir pour l’environnement. Une larve capable de dégrader les matières plastiques résistantes a été découverte.

Selon une étude scientifique publiée dans la revue Current Biology, des chercheurs ont prouvé que la chenille découverte est capable de dévorer le polyéthylène, l’une des matières plastiques les plus résistantes et les plus polluantes, largement utilisée dans les emballages.

Appelée la larve de la fausse teigne de la cire, elle est considérée comme un nouvel espoir pour la planète terre où chaque année, plus de 90 millions de tonnes d’emballages en plastique sont jetés.

Les auteurs de la recherche indiquent que cette larve est donc capable de transformer chimiquement le plastique, avec une substance produite par ses glandes salivaires.

DA

Commentaires: