Tunis : Les étudiants en droit boycottent les examens

Les étudiants de la Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis (FSJPST) ont décidé de boycotter les examens, ce lundi 24 avril 2017, et ce en signe de protestation contre l’article 345 relatif aux conditions d’accès à l’Institut Supérieur de la Magistrature (ISM).

Les étudiants ont également dénoncé les dépassements policiers qui ont lieu lors des manifestations organisées le 11 avril.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, membre du bureau fédéral de l’Union général des étudiants tunisiens (UGET) Zayneb Ben Ahmed, a fait savoir qu’aucun étudiant ne s’est présenté dans les salles des examens

« Nous ne voulons pas que ça soit une année blanche pour les étudiants. Le boycott de ces examens est un mouvement de protestation. Si l’article 345 ne sera pas abrogé il y aura une nouvelle escalade de protestations », a indiqué Zayneb Ben Ahmed ajoutant que les examens boycottés sont des partiels et non des DS.

Rappelons que les étudiants en droit avaient organisé des manifestations de protestation demandant l’annulation de ce décret.

A Tunis, ces manifestations avaient été émaillées par des affrontements avec les forces de l’ordre provoquant la colère des étudiants qui ont décrété une grève générale dans les université du pays.

De même à Sfax, où des affrontements avaient éclaté lundi 17 avril 2017, entre les forces de l’ordre et les étudiants en droit devant le siège du tribunal de première instance.

DA

Commentaires:

Commentez...