Tataouine : Le pétrole bloqué par les sit-inneurs

Crédit photo : Tataouine tv

Les protestations se poursuivent dans le gouvernorat de Tataouine. Les protestataires ont de nouveau bloqué les routes ce lundi 3 avril 2017, dont celles reliant Tataouine à Remada et Tataouine à Ben Guerdane.

Des camions et transporteurs de sociétés pétrolières et d’unités industrielles ont été bloqués, de méme pour les eleves qui n’ont pas pu se rendre à l’école.

Des tentes ont été installées par les protestataires dans le quartier militaire, la Cité Mahrgène et le rondpoint Maztouria, rapporte l’agence TAP.

Les protestations qui se sont déclenchées il y a près de deux semaines, ont atteint plusieurs localités de Mazroutia à Bir Lahmar. Même les champs pétroliers dans le cœur du désert ont connu des mouvements de protestations lorsque près de deux cent ouvriers avaient tenu un rassemblement devant le gisement pétrolier de “Naoura” en signe de solidarité avec les jeunes manifestants de Tataouine.

A noter que le Chef du gouvernement Youssef Chahed a ordonné à deux délégations gouvernementales de se rendre demain mardi 4 avril 2017, dans les gouvernorats de Tataouine et du Kef sur fond des revendications sociales brandies par les habitants des deux régions.

Les protestations au Kef

En plus de Tataouine, le gouvernorat du Kef connait également des mouvements de protestations organisés par les ouvriers de la câblerie « Coroplast ».

Un sit-in ouvert se tient depuis jeudi dernier à l’entrée de la ville pour pousser l’administration de cette usine de câbles pour automobiles d’annuler la fermeture provisoire de l’usine pendant deux mois à partir du 4 avril 2017.

Des réunions se tiennent depuis vendredi dernier au palais du gouvernement à la Kasbah pour examiner ces revendications.

DA

Lire aussi : 

Commentaires: