Neji Jalloul ne veut pas entendre parler de démission !

Neji Jalloul ne veut pas entendre parler de démission !

Par -

Le bras de fer entre le ministre de l’Education et le syndicat de l’enseignement secondaire continue… En dépit de l’annulation de la suspension des cours, prévue le 27 mars prochain dans les lycées, la situation sombre une nouvelle fois dans le flou, puisque chacune des parties concernées campe sur ses positions.

Dans une déclaration accordée au journal Le Maghreb, le ministre Neji Jalloul a une nouvelle fois fait savoir qu’il ne quittera pas son poste.

Jalloul a ajouté que sa démission viendra soit suite à la demande du Chef du gouvernement, soit s’il est incapable de poursuivre sa mission à la tête de son ministère.

Selon lui, la démission touchera à la souveraineté et au prestige de la République et de ses institutions, et que pour cette raison il ne démissionnera pas.

Pas d’accord entre Chahed et Taboubi

La Présidence du gouvernement avait démenti démenti mercredi 22 mars, les informations portant sur un éventuel accord conclu entre le Chef du gouvernement Youssef Chahed et le Secrétaire général de l’UGTT Noureddine Tabboubi concernant le limogeage du ministre de l’Education Neji Jalloul, en contre partie de l’annulation de la décision de suspension des cours.

Nejib Sallemi, membre du syndicat général de l’enseignement secondaire, avait déclaré, dans le même sens, à l’agence TAP qu’en plus des revendications d’ordre professionnel, le principale revendication des enseignants reste le remplacement du ministre de l’Education.

Rappelons que selon son dernier communiqué publié au début de la semaine sur sa page officielle, l’UGTT avait renouvelé son appel au gouvernement a remplacer Neji Jalloul.

Dans ce communiqué portant sur sept points, l’UGTT campe sur ses positions et tient Neji Jalloul pour responsable de la dégradation des rapports entre le gouvernement et le syndicat.

I.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo