Membro, Rusucmona, Uzali : Puniques, romaines et andalouses…

Uzali | Crédit : Gettyimages

El Alia est un village construit par les Andalous mais en ces lieux existait une ville romaine nommée Uzali.

Devenue colonie romaine au quatrième siècle, Uzali était un simple « oppidum » (une place forte) sous Auguste.

Il ne reste presque rien de l’antique Uzali mais des fouilles en profondeur et des investigations sur les pentes de Djebel Hakima pourraient révéler des trésors archéologiques.

Quelques kilomètres plus loin, la localité de Aousdja est un paisible village agricole, non loin de la mer. Ici aussi, les Andalous ont succédé aux Romains à partir du dix-septième siècle.

Dans le passé antique, il est fort probable que Aousja portait le nom de Membro. Cette ville citée dans l’Itinéraire d’Antonin.

Toujours dans la même région, Ghar el Melh, l’ancienne Porto Farina s’est établie sur le site de la Rusucmona punique, un faubourg d’Utique.

Là encore, des fouilles pourraient faire resurgir un passé lointain, marqué par la présence du fameux Cap Farina qui, à l’époque romaine, se nommait Promontorium Pulchri.

Sur ces mêmes routes se trouve le gros bourg de Metline qui pourrait être la Beneventum des Romains et qui a aussi une longue histoire andalouse.

Cette superbe région n’est pas très loin de la capitale et se prête parfaitement à un circuit d’une centaine de kilomètres qui permet de visiter aussi Raf Raf, Ras Jbel et le site rocheux de Cap Zebib qui abrita dans le passé proche un petit port pour la pêche du thon.

A ne pas manquer aussi, le chapelet de petits restaurants qui, de Aousja à Sidi Ali Mekki, proposent du poisson frais à des prix modiques.

Bon week-end sur les routes du pays andalou !

Commentaires: