Dans un nouveau décret, Donald Trump exclut l’Irak de sa « liste noire »

Donald Trump, président des Etats-Unis ( photo – REUTERS/Carlos Barria)

 

Le président américain Donald Trump a signé ce 6 mars 2017 une version modifiée de son décret controversé interdisant l’entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de 7 pays musulmans.

La conseillère de Donald Trump, Kellyanne Conway, a confirmé que «L’Irak ne figure plus sur la liste, en raison du renforcement de leurs procédures de vérification et de leurs dispositions quant à la transmission des informations».

De sa part, le ministère des Affaires Etrangères irakien s’est félicité de la nouvelle version du décret et a salué ce pas vers la consolidation des relations entre l’Irak et les Etats-Unis.

Rappelons-le, l’application du premier décret a été suspendue le 3 février 2017 par la Cour Fédérale.

A noter que le nouveau décret exempte aussi les détenteurs de visas et de « cartes vertes »de l’interdiction ciblant les ressortissant des 6 pays restant sur « la liste noire »: (Iran, Syrie, Soudan, Libye, Somalie, Yémen)

Le décret prendra effet le 16 mars, pour 90 jours, selon des documents publiés lundi par le département de la Sécurité intérieure.

Commentaires: