Aubes de mars

Aubes de mars

Par -
Tribune | Par Najla Chaar
Au printemps, l’éveil de la nature

Aux premières lueurs, ils étaient presque tous là, l’orchestre au complet. Je les ai entendus s’accorder.

Passereau brun et pie grise, merle à plastron et tourterelle à collier, moineau espagnol et hirondelle de rochers, linotte mélodieuse et pigeon siffleur, rouge-gorge familier et hirondelle de fenêtre, merle noir et mésange de même couleur, traquet rieur et hirondelle de rivage, tous ont joué la partition du lever du jour en accord avec la palette de lumières du même nom.

Le monde, la Création sont souvent célébrés par les êtres les moins considérés. Un oiseau , qu’est ce que c’est face à la prétention de l’Homme? Une créature presque insignifiante. Et pourtant, c’est cette créature là qui connaît bien mieux que lui la valeur de la vie et les plus précieuses heures de l’univers.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo