Accord entre la Tunisie et l’Allemagne sur le retour des clandestins tunisiens

BCE - Merkel AFP
Angela Merkel accueillie par Béji Caïd Essebsi | Crédit photo AFP

La Tunisie et l’Allemagne sont parvenues à un accord concernant les immigrés clandestins tunisiens en Allemagne.

C’est ce qu’a annoncé, ce vendredi 3 mars, le président de la République Beji Caïd Essebsi, lors d’une conférence de presse tenue avec la chancelière Angela Merkel, en visite en Tunisie. Selon cet accord, les immigrés clandestins tunisiens retourneront en Tunisie en contrepartie d’une aide financière.

De son côté, la chancelière allemande a confirmé la signature de cet accord qui concerne 1500 immigrants clandestins tunisiens en Allemagne en leur offrant des aides financières. Elle a également confirmé que son pays réservera de nouvelles aides à la Tunisie à hauteur de 15 millions d’euros pour aider les projets de développement en Tunisie.

La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée, ce vendredi en Tunisie, avec l’objectif de consolider avec Tunis la coopération notamment sur les dossiers de l’immigration, une source de crispation après l’attentat de Berlin attribué au Tunisien Anis Amri.

Mme Merkel a été accueillie au palais de Carthage par le président Béji Caïd Essebsi, avec lequel elle s’est entretenue en tête à tête pour passer en revue les relations bilatérales sur lesquelles a soufflé un coup de froid ces dernières semaines depuis l’attentat de Berlin du 19 décembre 2016.

La visite d’Angela Merkel succède à celle de Youssef Chahed qui s’est rendu mi-février en Allemagne, un déplacement qui a permis « d’apaiser les choses », selon une source officielle tunisienne, rapporte l’AFP.

Il faut également évoquer le fait que la Tunisie avait refusé l’idée de Berlin sur la possibilité d’ériger des camps, sur son sol, pour accueillir des migrants sauvés au cours de leur traversée de la Méditerranée depuis la Libye.

Mais la visite d’Angela Merkel doit surtout permettre de renforcer le partenariat entre la Tunisie et l’Allemagne avec en point de mire le soutien de Berlin à Tunis. La valeur des projets de coopération en cours -par le biais de crédits à taux bas pour la plupart- avoisine le milliard d’euros et concernent l’agriculture ou encore les énergies renouvelables.

Angela Merkel est accompagnée d’une délégation d’hommes d’affaires. Outre ses entretiens avec l’exécutif tunisien et un discours devant le Parlement, elle rencontrera le patronat local et un dirigeant de start-up.

AB

Commentaires:

Commentez...