Le Maroc se dote d’une police verte, à quand la Tunisie ?

dechets

Pollution atmosphérique, déversement des eaux usées… Le Maroc trouve la solution en mettant en place des policiers verts.

En effet, pour faire face à la pollution et aux infractions contre l’environnement, le Royaume annonce le lancement immédiat du service de la police environnementale.

Des policiers vont contrôler les décharges et les stations d’épuration. Ils verbaliseront s’il y a une atteinte aux normes environnementales, rapporte RFI.

Du côté de la Tunisie, les choses n’avancent pas. En septembre 2016, le ministre des Affaires locales, Riadh Mouakher avait déclaré qu’une unité de police environnementale verra bientôt le jour en Tunisie, mais rien n’a été confirmé jusqu’à présent.

Encore mieux, au cours de la même période, le chef du gouvernement Youssef Chahed annonçait la création prochaine d’une police de l’environnement avec pour objectif de contrôler les infractions en matière d’atteinte à l’environnement.

Mokhtar Hammami, directeur général des collectivités locales au ministère de l’Intérieur, avait pour sa part, confirmé que cette police environnementale entrera en fonction le 2 janvier 2017, dans 74 municipalités prioritaires.

Commentaires: