Comme la France, l’Allemagne veut inciter financièrement les migrants à retourner chez eux

 

France Tunisia Italy

Le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement a annoncé que le gouvernement allemand veut motiver les demandeurs d’asile reboutés à rentrer volontairement dans leur pays d’origine, à travers une incitation financière.

Il s’agit de tout un programme de rapatriement vers onze pays dont des pays d’Afrique du Nord (notamment la Tunisie et le Maroc) et les Balkans. Une enveloppe de 150 millions d’euros a été fournie par le Comité du budget du Bundestag en novembre 2016, et la mise en œuvre de ce programme devait commencer en mars.

Le gouvernement fédéral entend donc compter sur les départs volontaires pour apaiser la pression de ces migrants en Allemagne, indique les médias allemands.

Cette forme d’incitation existe déjà en France où l’Office français d’immigration et d’intégration (OFII) tente de convaincre les migrants de rentrer chez eux en proposant des sommes allant jusqu’à 2500 euros pour les ressortissants acceptant de rentrer volontairement dans leur pays. En 2016, les agents de l’OFII avaient convaincu plus de 3000 personnes de rentrer chez elles, tout comme en 2015.

Dans les pays d’origine, le ministère du Développement allemand a l’intention de mettre en place des centres de conseil afin de former les rapatriés ou les aider à établir leurs propres petites entreprises avec des microcrédits. En outre, les centres de conseil aideront également les gens qui voudraient quitter leur domicile en Allemagne.

Selon la même source, au cours de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel et du ministre du Développement Gerd Müller (CSU) à la fin de la semaine, il y aura l’annonce de l’ouverture du premier centre de conseil de migration en Afrique en Tunisie.

Rappelons que le secrétaire d’Etat à l’immigration, Radhouane Ayara, a annoncé ce mois que le nombre total des Tunisiens sans-papiers en Allemagne est entre 800 et 1000.

I.B.

Lire aussi:

Commentaires: