La seule femme musulmane voilée de la Maison blanche démissionne

Rumana Ahmed, fonctionnaire du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche (photo - Al-Arabya)
Rumana Ahmed, fonctionnaire du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche

La femme qui était, jusque-là, la seule femme musulmane et voilée à la maison blanche, a dû présenter sa démission seulement huit jours après l’investiture de Donald Trump.

D’origine bangladaise, Rumana Ahmed quitte son poste clé au Conseil de sécurité nationale (NSC) sans remord ni regret, selon la chaîne de télévision MSNBC.

Les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision sont, d’abord, le fameux décret Trump qui interdit l’entrée aux Etats-Unis aux musulmans et, ensuite, son incapacité à influencer le cours des événements malgré sa bonne position à la Maison blanche.

A noter que Rumana Ahmed était entrée à la Maison blanche en 2011, du temps de l’ancien président américain Barack Obama. Elle avait alors comme responsabilité de s’occuper des questions sociales avant de passer au Conseil de sécurité nationale en 2014.

Avec l’arrivée de celui qui est devenu le nouveau maître de la Maison Blanche, Donald Trump, Rumana Ahmed a confié à MSNBC qu’elle n’a « tenu que huit jours ».

« C’était incontestablement un point crucial. Le fait que je sois musulmane travaillant à la Maison Blanche m’a poussée à m’en aller », a-t-elle expliqué, selon le journal Sputnik.

Commentaires: