Avant Tunisie – Burkina Faso : Ce qu’a dit Henri Kasperczak !

kasperczakHenri Kasperczak, entraîneur en chef des Aigles de Carthage s’est exprimé juste avant le match Tunisie – Burkina Faso entrant dans le cadre des quarts de finale de la CAN 2017.

Lors d’une conférence de presse tenue vendredi à Libreville, il a donné son avis sur le match capital qui va avoir lieu tout à l’heure.

« Nous aurons affaire à un adversaire qui possède une très bonne ligne offensive et une défense très solide ce qui lui a permis de terminer le premier tour en tête de son groupe ».

« Cette CAN a montré qu’il n’existe pas de grandes équipes et de petites équipes, la course pour les quarts de finale a été disputée jusqu’aux dernières secondes du premier tour dans tous les groupes sans exception, ce qui nous dicte d’être au top de notre niveau, samedi, pour pouvoir poursuivre notre parcoursé, a-t-il expliqué.

Ayant été éliminé avec les Aigles de Carthage en quarts de finale de la CAN 2008, Henri Kasperczak a confié que « le passé ne (le) concerne pas. (…) Aujourd’hui on s’attend à un face-à-face très disputé et marqué par beaucoup d’engagement physique ».

« On a hérité d’un adversaire qui a fait beaucoup de progrès ces dernières années et face auquel il n’est plus toléré de commettre des fautes comme ce fut le cas au premier tour où on a encaissé cinq buts », fait-il remarquer en précisant que « les dernières séances d’entrainement ont été accentuées sur la réorganisation de la ligne arrière ».

« C’est ma septième CAN et j’espère aller jusqu’au bout avec cette génération qui compte des joueurs talentueux qui ont fait preuve d’une grande volonté de gagner, et j’espère que ça se reflètera sur leur prestation », a-t-il conclu.

AA

Commentaires:

Commentez...