Scandales à la française : Quand la politique et l’amour font bon ménage !

French Prime minister Francois Fillon (R), his wife Penelope and Lucien Barriere group's surveillance council president Dominique Desseigne attend the 86th Arc de Triomphe horse racing, 07 October 2007 at the Longchamp race course in Paris. AFP PHOTO OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP PHOTO / OLIVIER LABAN-MATTEI
Le couple Fillon au cœur d’un scandale | Crédit photo AFP

L’affaire Penelope Fillon qui fait actuellement grand bruit dans les milieux politiques français. Et bien que ce phénomène ait toujours été épinglé par la presse française il n’en demeure pas moins qu’il reste répandu et légal.

Penelope Fillon a été embauchée par son mari comme assistante parlementaire pour un salaire allant jusqu’à 7900 euros bruts par mois. Le scandale provoqué par les révélations du Canard enchaîné, ont mis François Fillon dans l’embarras. Mais il n’est pas le premier de la liste…

Avant lui, de nombreux parlementaires, surtout des députés, emploient ou ont employé leur femme ou leur conjoint comme attaché(e) parlementaire. La pratique reste légale mais tombe dans l’illégalité lorsqu’il est avéré que l’épouse ou la conjointe n’effectue pas réellement son travail.

La ligne à ne pas franchir est infime puisqu’il est difficile de déterminer les heures de travail effectuées lorsque des hommes et femmes politiques décident de travailler (légalement) en couple.

En France, 20% des députés travaillent ainsi en famille. Les chiffres sont éloquents et font de l’affaire Pénélope Fillon, un cas comme il existe déjà beaucoup

D’après les déclarations d’intérêts que remplissent les parlementaires français, en 2014, 10 à 15% des 900 parlementaires avaient un collaborateur du même nom. Il peut s’agir d’épouses ou de descendants directs, Mediapart a dénombré 52 femmes de députés, 28 fils et 32 filles ! Mais tous ne sont pas épinglés comme l’a été Pénélope Fillon.

Reste que le phénomène est bien présent. En 2014, Mediapart révélait que Nadia Copé, régulièrement présentée comme psychologue pour enfants, était employée comme assistante parlementaire de son mari François Copé, depuis six ans alors que ce dernier a toujours affirmé que sa vie politique et familiale, étaient totalement séparées.

Autre exemple flagrant, celui de Pauline Le Maire, l’épouse de Bruno Le Maire. Artiste peintre de son métier, elle a été embauchée comme assistante parlementaire à l’Assemblée, entre 2007 et 2013.

Eric Ciotti, Claude Bartolone, Gilbert Collard, Marine Le Pen, etc… les exemples sont nombreux et touchent tous les courants politiques. Comme quoi, la politique et l’amour peuvent parfois faire bon ménage !

Commentaires:

Commentez...