Des données confirmeraient la mort d’Abou Iyadh

Al Hadath

La chaîne libyenne, Libya Al Hadath, a annoncé dans la soirée du lundi 23 janvier 2017 que le terroriste tunisien Seifallah Ben Hassine, alias Abou Iyadh, leader du groupe Ansar Al Chariaâ, a été tué dans des affrontements à la ville de Kanfouda, Benghazi.

Le directeur général de ladite chaîne, Mahmoud El Mahdi, a indiqué à Shems fm qu’ils ont reçu les photos de la part des forces de l’armée libyenne, assurant que selon les premières informations et photos il s’agit bel et bien d’Abou Iyadh.

Il a tout de même souligné que l’identité sera vérifiée à 100% par un test ADN, réalisé à travers une collaboration entre les autorités tunisiennes et libyennes.

El Mahdi a ajouté que la ville de Ganfouda est libérée des combattants terroristes, et qu’il y a des Tunisiens dans cette ville.

Rappelons que selon les aveux du porte-parole d’Ansar Chariaa à Benghazi, Jalal Naizar Atwier, le chef du groupe terroriste Ansar Chariaa, Seifallah Ben Hassine, se trouverait à Ganfouda.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...