Ghazi Mrabet : « Le projet de loi sur les stupéfiants est un projet fasciste »

Ghazi MrabetL’avocat Ghazi Mrabet a fait savoir, ce vendredi 13 janvier 2017, que la commission de législation discute actuellement un projet de loi sur les stupéfiants qu’il a qualifié de fasciste.

En réaction à l’exclusion de la société civile du débat parlementaire sur le projet, l’avocat, considère que la manière avec laquelle ce projet est discuté au sein de l’ARP n’est pas conforme à l’esprit de la Constitution, elle qui consacre, dans son préambule, le principe de la démocratie participative et la transparence.

Au-delà de ces pratiques « fascistes » concernant l’adoption du projet, maitre Mrabet fait savoir, sur les ondes d’Express FM, que la version finale du texte du projet marque une régression inquiétante par rapport à la version présentée en décembre 2015 par le conseil ministériel présidé par Béji Caid Essebsi.

La régression vient du fait que ce projet met nettement l’accent sur l’aspect répressif, laissant la peine de prison pour les fumeurs de drogue pour la première fois et pour ceux et celles qui refuseraient de se soumettre à l’analyse urinaire.

AA

Commentaires:

Commentez...