Béji caid Essebsi : « La Tunisie n’a jamais été un pays exportateur de terroristes »

bce

” La Tunisie n’a jamais été un pays exportateur de terroristes », a affirmé, jeudi 12 janvier 2017 le président de la République, Béji Caïd Essebsi, en allusion aux informations relayées par certains médias occidentaux qui qualifient la Tunisie de « vivier du terrorisme mondial ».

« La Tunisie n’est pas le premier exportateur de terroristes au monde », a-t-il encore souligné, dans une déclaration à l’agence TAP, en marge de sa rencontre au palais de Carthage avec un groupe d’étudiants de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), en visite de quatre jours en Tunisie.

L’auteur de l’attentat de Nice, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, avait vécu en France, pendant plusieurs années, où il a été a radicalisé et appris à manier les armes, a-t-il tenu à préciser.

« Tué à Milan après plus de trois jours de cavale pour avoir foncé avec un camion sur un marché de Noël de Berlin, Anis Amri avait, à son tour, quitté la Tunisie en 2011 pour motif économique. Il se serait radicalisé en Europe où il a bénéficié du soutien d’un groupe terroriste là-bas », a-t-il ajouté.

A la faveur des efforts déployés par les institutions militaire et sécuritaire, le phénomène terroriste est largement maîtrisé en Tunisie, a assuré Caïd Essebsi. « Bien que maîtrisée, la menace terroriste demeure toutefois présente », a-t-il souligné.

Plusieurs questions ont été débattues au cours de cette rencontre, dont notamment la transition démocratique en Tunisie, la lutte antiterroriste, les élections municipales, la conférence Tunisia 2020, le Projet de loi relatif aux stupéfiants et le Code du Statut Personnel.

Commentaires:

Commentez...