Un post Facebook envoie, une nouvelle fois, un Tunisien devant le Tribunal

justice

Le président de la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LTDH), Jamel M’sallem, a fait savoir qu’un citoyen Tunisien sera déféré devant le Tribunal à cause d’un post qu’il a publié sur son compte Facebook.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, M’sallem a indiqué qu’il s’agit du président de l’association des oasis de Jemna et président du bureau régional de la Ligue Tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme en Kébili, Tahar Tahri.

Ce dernier a posté un statut sur Facebook dénonçant l’absentéisme de  trois médecins urgentistes à l’hôpital régional.

Tahar Tahri sera donc déféré mercredi prochain devant le tribunal  en compagnie d’un syndicaliste qui travaille à l’hôpital régional de Kébili et du président d’une radio locale dans le cadre de la même affaire qui, selon le président de la LTDH, porte atteinte à la liberté d’expression.

Deuxième affaire du genre en une semaine

Hammadi Khlifi qui a été arrêté ce jeudi 22 décembre 2016 sur fond de publication d’une photo montrant le président de la république, Béji Caid Essebsi accompagné de deux gardes du corps.

Khlifi avait commenté la photo appelant un garde de corps à faire la même opération perpétrée dans la soirée du lundi 19 décembre, contre l’ambassadeur Russe à Ankara.

Lire aussi :

Commentaires: