Au parking des « barouitas » des souks de Tunis…

barouita-hb-1
Crédit Webdo | Hatem Bourial

Ces véhicules à deux roues sont désormais partout dans les souks de Tunis. A toute heure, ils sillonnent les artères de la médina qui s’avèrent trop étroites pour accueillir piétons et « barouitas ».

C’est que, depuis quelques années, on livre à n’importe quelle heure dans les souks et on n’hésite pas à bousculer les passants.

Ces diables, que les Tunisiens nomment indifféremment « diablo » ou « barouita » sont devenus aussi redoutables que décomplexés.

On les voit partout avec leurs conducteurs ahanant sous le poids de leur charge et se frayant un chemin parmi la foule souvent compacte des rues de la Kasbah ou Boumendil et aussi près de la Khirba et Mdaq el Halfa.

Les voici, ces « barouitas » au repos, attachées comme des chevaux, dans un parking improvisé! Les voici, attendant de s’élancer trépidantes et affolées dans les souks de Tunis !

Heureusement, ce ne sont que des véhicules à traction humaine car, parfois, je me demande ce que seraient les souks devenus si Hamadi Jebali y avait lâché ses « tuktuk »…

HB

Commentaires: