Affaire Ansar Al-Chariaa : Perpétuité pour Abou Iyadh et Abou Bakr Al-Hakim

abou-iyadh2

Dans le cadre de l’affaire de la branche sécuritaire du groupe terroriste Ansar Al-Chariaa, la 5e chambre criminelle près le tribunal de première instance de Tunis a prononcé, à l’encontre de 20 accusés, des peines allant de la réclusion à perpétuité au non-lieu.

Le premier substitut du procureur de la République et porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiène Selliti, a déclaré à la TAP que le chef de cette organisation, Seifellah Ben Hassine, connu sous le nom d’Abou Iyadh, et Abou Bakr Al-Hakim, principal suspect dans l’affaire de l’assassinat de Mohamed Brahmi, ont été condamnés à perpétuité pour complot contre la sûreté de l’Etat.

D’autres accusés ont écopé des peines d’emprisonnement de 20 ans pour crimes terroristes et d’autres peines allant de 2 à 14 ans, et un non-lieu a été prononcé en faveur de trois autres suspects dont deux maintenus en liberté.

Lire aussi :

 

Commentaires: